CODE D’ÉTHIQUE POUR LA PRATIQUE DU VÉLO DE MONTAGNE

 

1-Le port du casque de vélo est obligatoire.

2-L’accès aux sentiers de vélo est strictement réservé aux détenteurs de billets journaliers ou de passe de saison

3-Demeurer courtois et diplomate, soyez indulgent et prudent aux usagers possédant moins d’expérience, céder le passage au besoin

4-Je céderai en tout temps le passage aux chevaux et piétons

5-J’emprunterai des sentiers correspondant à mon niveau d’habileté.

6-Si vous croyez qu’un cycliste de votre groupe a un comportement dangereux, il est de votre devoir de l’en informer.

7-Si vous descendez de vélo, dégagez la route. Déplacez votre vélo complètement en dehors du sentier.

8-Chaque membre doit s’assurer, pour sa sécurité et celle des autres, que son vélo est en bon état.

9-Assurez-vous de respecter les signalisations misent en place.

10-Lorsqu’on suspecte un danger, on ralentit et on signale le problème

11-Porter assistance à un cycliste en difficulté

12- L’âge minimum pour les accès aux Sentiers est 5 ans.

13- Les freins à rétro-pédalage sont interdit, le vélo de votre enfant doit être munit de frein à main.

Note : Pour toutes les sorties, apporter votre carte d’assurances maladie.

 

 

LA PRATIQUE DU VÉLO DE MONTAGNE

La façon dont nous roulons aujourd’hui façonne l’accès aux sentiers de demain. Faites votre part pour préserver et enrichir l’image de notre sport en observant le code de conduite en sentiers, formulé par IMBA. Ces règles sont reconnues à travers le monde comme étant le code de conduite standard pour les cyclistes de montagne.

1. Roulez sur des sentiers ouverts seulement.

Respectez la fermeture des sentiers et des chemins (demandez si vous êtes incertains), évitez de rouler sur les propriétés privées, obtenez des permis ou autorisations lorsque requis, les parcs provinciaux et fédéraux sont interdits aux cyclistes. La façon dont vous roulez influence les décisions et les politiques d’accès aux sentiers.

2. Ne laissez aucune trace.

Soyez sensible à l’environnement qui vous entoure. Reconnaissez les différents types de sol et de construction de sentier. Ayez le minimum d’impact. Les sentiers mouillés ou noueux sont plus vulnérables aux dommages. Lorsque le sentier est mou, considérez d’autres options. Ceci veut aussi dire de rester sur les sentiers existants et d’éviter d’en créer de nouveaux. Ne coupez pas au travers de virage en épingle.

3. Contrôlez votre vélo!

Un moment d’inattention peut causer de graves accidents. Obéissez aux limites de vitesse et n’allez pas au-delà de vos capacités.

4. Cédez toujours le passage.

Avertissez les autres usagers du sentier que vous arrivez. Un simple bonjour ou une clochette fonctionne très bien et est bien vu; ne surprenez pas les autres. Démontrer du respect en ralentissant ou en vous arrêtant lorsque vous croisez d’autres usagers du sentier. Anticipez la présence des autres dans les virages ou les endroits aveugles. Céder veut dire ralentir, établir une communication, être prêt à vous arrêter si nécessaire et passer de façon sécuritaire.

5. Ne faites jamais peur aux animaux.

Tous les animaux seront surpris par une approche non annoncée, un mouvement soudain ou du bruit. Ceci peut être dangereux pour vous, pour les autres et pour l’animal. Donnez de l’espace aux animaux et laissez-les s’adapter à votre présence. Soyez très prudent lorsque vous croisez des chevaux et suivez les instructions du cavalier (demandez si vous n’êtes pas certain). Faire fuir le bétail constitue une offense sérieuse. Laissez les barrières comme vous les avez trouvées, ou tel qu’indiqué.

6. Préparez vos sorties bien en avance.

Connaissez votre équipement, vos habiletés de même que l’endroit où vous roulez et préparez-vous en conséquence. Soyez autonome en tout temps, gardez votre équipement en bon état et transportez le nécessaire pour vous changer en cas de mauvais temps. Une balade bien préparée sera un plaisir pour vous et non un fardeau pour les autres. Portez un casque homologué et l’équipement de sécurité requis en tout temps.

7. Ne roulez jamais seul.

Règle des Sentiers du Mont-Comi – Lorsque vous partez en groupe, revenez en groupe. Nous roulons souvent dans des sentiers techniques où les accidents peuvent causer des blessures grave. Roulez toujours en groupe et ne laissez jamais un membre du groupe compléter la sortie (ou retourner) seul                                                                                                    

Veuillez noter que cette passe vous donne droit aux Sentiers du Mont-Comi sans avoir accès au Télé-siège, pour l’accès au Télé-siège, veuillez vous référez au Parc du Mont-Comi.

En acquittant vos droits d’accès, je reconnais avoir pris connaissance des règlements des Sentiers du Mont-Comi et j’accepte de m’y conformer. De plus, je reconnais avoir été informé de l’existence du code d’éthique du Club qui inclus notamment des sections relativement à la sécurité. Ce code d’éthique peut être consulté ci-haut sur cette page des Sentiers du Mont-Comi. Je, soussigné(e), reconnais les dangers impliquant la pratique du vélo et en aucun temps, je ne tiendrai responsable les Sentiers du Mont-Comi. De plus, je dégage les Sentiers du Mont-Comi de toutes responsabilités concernant les activités qu’il organise, et de celles particulières (non organisées) qui pourraient être tenues par des gens qui se sont rencontrés lors des dites activités.

Passe journalière – Adulte 7,00$

Passe Journalière – Enfant 5,00$ (5 ans et +)

Passe Journalière – Familiale (2 adultes, 3 enfants de 5 ans et +)

Pour tout achat de passe annuelle, veuillez compléter le formulaire d’adhésion au bas de cette page

Passe annuelle individuel – Adulte 45,00$

Passe annuelle familiale – 2 adultes enfants 5 ans et + 90,00$